• Communiqué de l’ASTU : Attentat contre la mosquée de Bayonne

    Pas une semaine ne passe sans attaque raciste et xénophobe.
    Le 28 octobre un pas a été franchi avec cet attentat contre la mosquée de Bayonne. Il s’agit d’un acte volontaire, préparé et ciblé. L’auteur affirme depuis de nombreuses années haut et fort ses convictions racistes et suprématistes et son engagement dans le mouvement d’extrême droite. Cet attentat s’ajoute à une liste bien trop longue d’actes criminels qui visent des personnes en raison de leur croyance religieuse et des lieux de cultes.

    Nos pensées vont aux victimes et à leur famille et à leurs ami•e•s.

    Plus que jamais il nous faut raison garder et éviter amalgames et raccourcis. Le terrorisme quel qu’il soit met en péril la démocratie. Le terrorisme d’extrême droite représente un énorme danger. Ce que nous ont cruellement rappelé les événements de Nouvelle Zélande ou de Halle notamment.

    Plus que jamais et notamment à l’approche d’une échéance électorale, nous invitons les groupes politiques soucieux d’une société démocratique et laïque à ne pas céder au populisme identitaire et aux discours de l’extrême droite. Plus que jamais nous attendons des médias de ne pas être utilisés par les crieur•se•s de haine comme tribune pour diffuser leur idéologie.
    Plus que jamais nous attendons des mesures pour protéger les populations ciblées.

    Résistons à cette ambiance délétère, stigmatisante et discriminatoire. Mobilisons nous pour une société qui dépasse les questions de clivages et d’appartenances et refuse les discours de haine et de rejet.

    ASTU ACTIONS CITOYENNES INTERCULTURELLES

    Strasbourg, le 29 octobre 2019

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.