• Janvier 2015 – Janvier 2016: un an après, nous n’avons rien oublié, nous ne lâchons rien !

    12512816_10208023816090970_4597637179888028991_n

    7 et 9 janvier 2015, un an après …
    Nous n’avons rien oublié.
    Nous ne lâchons rien.
    Nous formulons des vœux pour l’avenir.

     

    En mémoire des victimes des 7 et 9 janvier 2015

    Rassemblement citoyen
    Samedi 9 janvier 2016 à 16h
    Place Kléber à Strasbourg

    Venez avec crayons, feutres et papiers pour écrire ou dessiner vos vœux !

     

    En rendant hommage aux victimes de Charlie Hebdo, nous évoquons les meurtres et emprisonnements de journalistes dans de nombreux pays. Attenter à la liberté de la presse est une marque constante d’une volonté de pouvoir totalitaire.
    Nous n’oublions pas les forces de l’ordre victimes des ces attentats.
    En rendant hommage aux victimes de l’Hypercasher, nous évoquons la violence obscurantiste qui cherche à éliminer ici ou ailleurs des personnes du fait de leur appartenance culturelle, religieuse ou ethnique, réelle ou supposée.
    Nous n’oublions pas non plus les victimes des attentats du Danemark, du Liban, de Turquie, du Kenya, de Tunisie et de partout ailleurs dans le monde…
    Nous n’oublions pas les centaines de milliers de réfugiés, eux aussi victimes du terrorisme et les milliers de morts et disparus en cours de migration. L’accueil et l’hospitalité sont préférables aux barbelés.

    La véritable lutte contre le terrorisme identitaire et religieux passe par l’éducation et la solidarité internationale autour des valeurs de la démocratie, des droits humains et des libertés. La solidarité et la paix entre les peuples sont des exigences pour notre monde actuel et pour les générations futures.
    Les bonnes réponses ne sont pas les murs, ne sont pas les restrictions de libertés et ne sont pas les privations de droits.

    Nous continuons à défendre nos acquis démocratiques et nous ne céderons pas aux replis identitaire et culturel. Nous refusons la banalisation des discours et des actes de haine. Il est impérieux d’entreprendre des actions concrètes pour faire face aux fractures sociales, au chômage et à la précarité qui engendrent désespoir, frustration, haine, ferments du terrorisme et des extrémismes.

    Malgré toutes les violences vécues en 2015, nous n’avons rien lâché, nous ne lâcherons rien. Nous affirmons que la solidarité, l’égalité, l’ouverture, la liberté, la justice sociale, le respect de l’autre, la fraternité, la laïcité, la liberté de penser et de s’exprimer sont des valeurs qui constituent le fondement de notre démocratie.
    Elles ne sont pas négociables.

    Nous invitons tous les citoyens et citoyennes à s’engager dans les mobilisations collectives.
    Nous ne lâchons rien.

    Le collectif « nous ne lâchons rien » – 5 janvier 2016

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.