Appel à un rassemblement de solidarité avec les victimes de l’attentat de Christchurch en Nouvelle Zélande Le dimanche 17 mars 2019 à 16h – Place Kléber – Strasbourg

Les auteurs de ces deux attentats abjects, horribles et inhumains ont tué plus de 49 personnes et fait des dizaines de blessé.e.s dans deux mosquées lors de la prière de vendredi à Christchurch en Nouvelle Zélande. 

Les motivations des terroristes sont clairement racistes et islamophobes. Ils expriment la haine d’une partie des populations de la Nouvelle-Zélande.

Depuis quelques années, les clivages identitaires exacerbés et les discours de haines ont pris un tournant inquiétant partout dans le monde comme en témoignent ces actes assassins.

D’ailleurs un des auteurs de cet horrible attentat fait référence à la théorie du grand remplacement en France et en Europe.

Les fanatismes et les théories fascistes touchent gravement nos sociétés ; elles visent à détruire le vivre ensemble, la mixité culturelle et cultuelle, elles s’attaquent à nos valeurs d’égalité et de solidarité.

Ces fanatiques sont nourris par cette idéologie de l’extrême droite. Celle-ci est propulsée par des xénophobes et des identitaires qui montrent du doigt des populations musulmanes comme un danger pour les sociétés occidentales.  En créant un amalgame permanent avec les groupes Djihadistes, certaines paroles politiques alimentent et ouvrent la porte à cette violence.  Les attentats commis par ces groupes quelques soit leurs appartenances idéologiques sont entretenus par la haine et le rejet de la différence.

Il est temps que nos sociétés et les gouvernements mettent en œuvre de véritables politiques contre ces mouvements qui représentent, ici comme ailleurs, un réel danger.

Plus que jamais, nous ne devons céder aux discours de haine. Nous devons combattre sans failles cette idéologie raciste et fasciste.

Plus que jamais nous sommes déterminé.e.s à contrer les dérives identitaires et leurs conséquences meurtrières.

Nous vous appelons à un rassemblement pour rendre hommage aux victimes et exprimer notre solidarité  au peuple Néo-zélandais!

Signataires :

Le Collectif « Nous ne lâchons rien » ;  ASTU Actions Citoyennes Interculturelles; Association Strasbourg Méditerranée ; Association Plurielles ; AMSED ; Association Nadi Chaabi ; LDH Strasbourg; Le comité de Strasbourg du MRAP; PCF Bas-Rhin; CIMADE STRASBOURG ; Europe Écologie Les Verts Strasbourg Eurométropole; ORIV ; JEEP ; Centre Culturel des Alevis de Strasbourg; NPA 67; Justice et Libertés

Strasbourg ensemble et solidaire

Depuis janvier 2015, nous avons eu à exprimer notre solidarité et notre compassion à de nombreuses victimes d’attentats commis dans différentes villes du monde.

Aujourd’hui les mots nous manquent pour exprimer l’horreur qui nous touche. C’est le cœur particulièrement serré que nous avons une pensée pour les victimes de l’attentat de Strasbourg, leurs familles et leurs proches.

Strasbourg notre ville d’origine ou d’adoption, ville de cœur, ville ouverte, capitale des droits humains, symbole de paix et d’amitié qui a su surmonter tant de fois un destin tragique, a été touchée en plein cœur par le fanatisme et l’obscurantisme.

Le temps est au deuil et au recueillement.

Mais nous ne baissons pas les bras car Il faut continuer le combat contre les ennemis de la démocratie et de la liberté.

Si le désir des fanatiques religieux et identitaires est de nous faire vaciller dans nos convictions, nous leur disons plus que jamais que nous ne lâcherons rien sur nos valeurs et notre engagement à vivre ensemble.

Si certain·es n’hésitent pas à attiser la haine en cherchant à instrumentaliser les faits, nous réaffirmons que les valeurs de liberté, de démocratie et de solidarité ne sont pas négociables.

Conscient·es de la gravité de l’instant et des défis à venir, nous relevons la tête, nous n’avons pas peur, nous résistons pour continuer à vivre, uni·es et solidaires.

ASTU Actions citoyenne interculturelles – Strasbourg, le 12 décembre 2018.

STOP AUX DISCOURS DE HAINES ET ACTES RACISTES !

Aujourd’hui encore des tags à caractère raciste et antisémite sur la permanence du député de la 3ème circonscription du Bas-Rhin nous mettent en colère. 

Cet événement que nous condamnons fermement s’ajoute à une liste longue d’événements similaires ces dernières semaines et mois.

Des tags racistes et haineux se découvrent malheureusement partout en Alsace, ils visent des élus, des lieux de culte, des associations, des sépultures. Nous condamnons fermement ces attaques racistes inspirées par l’idéologie d’extrême droite.

Alors même qu’un mouvement populaire mène une lutte sociale, certains essayent de la polluer par des actes racistes, anti sémites, xénophobes et fascisant. Les clivages sociaux et politiques ne doivent pas être pollués par les clivages identitaires et la haine des autres.

Nous sommes inquiet.e.s par la tournure que prennent les événements et nous en appelons à la vigilance.

Plus que jamais il nous faut redoubler d’effort pour agir contre ces discours de haines à travers les actions éducatives, culturelles et sociales.

Et il est plus que jamais nécessaire de poursuivre un travail de mémoire notamment auprès des jeunes générations afin d’éviter la banalisation de l’obscurantisme et du fascisme.

La Présidente,

Christine Panzer

 

Comprendre les stratégies des mouvements intégristes et identitaires pour lutter contre l’endoctrinement des jeunes et des adultes

 

Faisant suite aux précédentes formations ainsi qu’à certaines demandes exprimées de la part des partenaires, nous proposons une nouvelle session de formation intitulée « Comprendre les stratégies des mouvements intégristes et identitaires pour lutter contre l’endoctrinement des jeunes et des adultes » qui aura lieu pendant les quatre jours : 29 mars, 04, 10, 17 avril.

Dans un contexte international instable avec la monté inquiétante des affirmations identitaires et des discours de  haine, il nous semble important de mettre à profit les apports théoriques et méthodologiques dans une démarche participative afin  de construire une approche éducative de prévention de l’endoctrinement et de repli sur soi.

Depuis les événements de l’année 2015 et les attentas qui ont marqué l’ensemble de notre société, nous avons souhaité proposer des temps de réflexions et d’analyses afin de comprendre les causes de basculements des jeunes et des adultes dans une affirmation identitaire meurtrière et suicidaire.

En tant que professionnels et/ou militants de l’éducation populaire et de la vie sociale, culturelle et éducative, nous sommes amené-e-s à interroger nos pratiques pour proposer, innover et créer d’autres perspectives.

Vous trouverez ci-joint la présentation de la formation que vous pourriez diffuser auprès de vos salariés et militants.

Cette formation sera limitée à 26 personnes. Pour une meilleure cohésion de groupe, la présence des participants à toutes les séances est souhaitable.

Pour les inscriptions merci de nous envoyer un mail à l’ASTU astu@astu.fr  en précisant, le nom, le prénom, la structure, la fonction au sein de la structure, l’adresse, le numéro de téléphone et le courriel. Une confirmation de votre inscription vous sera envoyée.

NEIGE de Orhan Pamuk au TNS du 1er au 15 février 2017

Photo le crédit : ®FERNANDEZJeanLouis

TNS Théâtre National de Strasbourg propose Neige de l’écrivain turc Orhan Pamuk – prix Nobel de littérature au TNS avec la mise en scène de Waddah Saab du 1er au 15 février 2017. Une soirée rencontre avec l’auteur animéee par Wadda Saab aura lmieu le lundi 6 février à 20h Salle Koltès

NEIGE

RÉSUMÉ

Le poète Ka revient en Turquie après douze années d’exil en Allemagne. Recruté par un journal d’Istanbul, il part enquêter sur le suicide de jeunes femmes voilées à Kars. Dans cette ville frontière, où le parti islamiste semble sur le point de remporter les élections municipales, Ka espère aussi retrouver la belle Ípek, qui vient de divorcer. La neige qui s’abat sur Kars, bloquant tous les accès vers l’extérieur, en fait le théâtre de tous les possibles.

Adapté par Blandine Savetier et Waddah Saab, le roman Neige de l’écrivain turc Orhan Pamuk − prix Nobel de littérature − allie théâtralité et profondeur de pensée, créant un véritable espace de rencontre entre l’Orient et l’Occident…

Blandine Savetier a beaucoup voyagé et vécu à l’étranger (Europe, États-Unis, Moyen-Orient et Afrique). Elle revendique un théâtre de la pensée en prise avec les questions qui agitent le monde contemporain, et place l’acteur au centre de son travail. Elle a mis en scène des textes de Samuel Beckett, Thomas Bernhard, Jean Genet, Henri Michaux, Fernando Pessoa, Dylan Thomas, Jean-Pierre Siméon, Henning Mankell, Carole Fréchette. En 2014, elle a créé au TNS Love and Money de Dennis Kelly.

Communiqué de presse La Turquie a une fois encore été touchée par un attentat sanglant faisant 44 morts et des centaines de blessés.

La Turquie a une fois encore été touchée par un attentat sanglant faisant  44 morts et des centaines de blessés. Celui-ci a été revendiqué par le TAK (les Faucons de la liberté du Kurdistan).

Nous dénonçons et condamnons sans concession ces attentats quels que soient leurs auteurs et leurs motivations.

Rien ne peut justifier une telle horreur. Aucune vie humaine ne doit être sacrifiée au nom d’une quelconque cause. Aucune vie ne doit être sacrifiée dans une spirale de violence et de vengeance.

Nous exprimons toute notre solidarité et notre sympathie aux  victimes de cet acte terroriste  et à leurs familles.

La Turquie subit une succession d’attentats mortels, depuis juillet 2015, il y a eu 33 attentats, faisant 446 victimes dont 363 civils. Nous observons avec beaucoup d’inquiétude cette spirale de violence et cette exaspération des clivages qui sont des cauchemars  pour les populations.

Nous espérons que la Turquie et ses peuples retrouveront rapidement une situation de paix et de sérénité  en s’appuyant sur les principes de la démocratie, des droits humains et de l’Etat de droit. Malgré la répression de la société civile, notamment les arrestations arbitraires des député-e-s, des élu-e-s locaux-les et des journalistes, il est nécessaire de croire à la démocratie et à une justice indépendante.

Aucun acte terroriste ne peut être considéré comme une forme d’expression politique. Nous appelons à ce que tout soit mis en œuvre pour une solution pacifique dans le respect des différences.

Strasbourg,  le 12 décembre 2016

La Présidente,

Christine Panzer

Communiqué de presse : Contre toutes les formes de coups d’Etat, ou tentatives de coup d’Etat, contre les pratiques antidémocratiques et autoritaires : la seule réponse est une véritable démocratie dans le respect des droits fondamentaux !

Communiqué de presse

Contre toutes les formes de coups d’Etat, ou tentatives de coup d’Etat, contre les pratiques antidémocratiques et autoritaires : la seule réponse est une véritable démocratie dans le respect des droits fondamentaux !

L’ASTU se réjouit de l’échec de la tentative de coup d’Etat en Turquie fomenté par un groupe militaire du 15 juillet. L’ASTU déplore la mort de nombreuses personnes civiles, militaires et policières dans un contexte de violence et d’affrontements dont certains lors des lynchages.

La Turquie a connu régulièrement des coups d’Etat militaires et les conséquences ont toujours été destructrices pour les populations et la société civile. Nous pensons qu’aucun pouvoir ne peut et ne doit ignorer la suprématie de la démocratie et les  principes du suffrage universel et le pouvoir des représentants élus ainsi que la séparation des pouvoirs

Les chars sont descendus dans les rues et des espaces publics fréquentés par les foules des soirs d’été. Plusieurs espaces institutionnels ou publics ont été occupés et l’Assemblée Nationale a été  bombardée à deux reprises. Plusieurs civils ont été victimes de tirs ou des chars. Il est déplorable de constater que certains actes d’opposition à cette tentative du coup d’Etat ont dépassé largement les limites d’une réaction démocratique comme certains actes de lynchages de militaires qui s’étaient rendus. Il ne faut pas oublier que la grande majorité des soldats sont des jeunes de 20 ans qui ne font qu’exécuter les ordres de leur hiérarchie.  Nous espérons ne plus voir de telles images de violence où les civils font la justice eux-mêmes. Nous espérons que le pouvoir en place n’exerce pas une politique de chasse aux sorcières en dépassant les lignes du respect du droit.

Dans une démocratie, ce sont les élections qui doivent changer ou renouveler les pouvoirs en place. Nous savons que la Turquie traverse une crise politique depuis plus d’un an, notamment depuis la reprise des violences  et les abus du pouvoir du gouvernement de l’AKP et du président Recep Tayyip Erdogan. La répression exercée depuis trois ans sur les opposants, sur les universitaires, les journalistes ou contre les populations civiles ont  fragilisé davantage les institutions et le paysage politique avec un renforcement des clivages existants.

Nous espérons que l’unanimité retrouvée par l’ensemble des groupes parlementaires contre cette tentative du coup d’Etat ouvre une nouvelle porte à la paix et à la démocratie en Turquie. Nous espérons également que le pouvoir en place ne sacrifie pas la démocratie et l’Etat du droit, déjà très fragilisés depuis plusieurs années, au nom d’un châtiment des coupables.

Nous affirmons que le respect des principes de la démocratie et les droits humains et leur perfectionnement reste le moyen le plus efficace contre les coups d’Etat.

Strasbourg, le 16 juillet 2016

La Présidente,

Christine Panzer

Communiqué de presse – Faire front partout contre la barbarie et l’idéologie de la haine !

A Orlando  aux Etats-Unis, c’est  une boite gay qui a été la cible d’un attentat abject faisant 50 morts et 53 blessé-e-s. Il s’agit d’un acte homophobe de la pire espèce. Cela prouve encore une fois que les homosexuel-le-s sont particulièrement soumis-e-s  aux violences commises par des groupes fascistes et intégristes. Des Nazis à Daesh, les meurtres commis au nom de l’homophobie sont des crimes contre l’Humanité.

Nous condamnons cet acte terroriste. Nous exprimons notre sympathie aux familles des victimes, aux militants et militantes de la cause LGBT et aux survivant-e-s de cet acte barbare.

Quelles que soient nos différences et où que nous soyons, nous devons faire front. Nous appelons à tout mettre en œuvre pour que les idéologies fascistes et obscurantistes qui nourrissent de tels actes soient combattues.

L’ASTU sera présente au rassemblement en hommage aux victimes à Strasbourg le 14 juin à 20 h Place Kleber.

Strasbourg, le 13 juin 2016

La Présidente,

Christine Panzer

A l’occasion de la journée internationale des droits de femmes, brunch suivi d’un débat « femmes engagées »

Dans le cadre du brunch mensuel de l’ASTU du mois de mars nous organisons un débat sur la question des « femmes engagées ».
Nous serions ravies de vous compter parmi nous pour être « grandes témoins » de vos parcours et engagements.
Le principe du brunch vous le connaissez sans aucun doute…
Il s’agit suite au brunch d’initier un débat d’une heure environ autour de la thématique choisie. Celui-ci sera animé par des méthodes actives qui permettront à chacun-e de pouvoir s’exprimer d’une manière ou d’une autre. Restant à votre disposition pour de plus amples informations…

Participation de 4€ pour les adultes/3€ pour les enfants pour le brunch.

Rassemblement citoyen en hommage aux victimes de Paris

Mercredi 18 novembre 2015 à 18h, Place Kléber à Strasbourg

A celles/ceux qui veulent exprimer leur solidarité aux victimes et leurs familles.
A celles/ceux qui veulent dire NON à la haine comme réponse à la terreur.
A celles/ceux qui veulent dire OUI nous restons uni-e-s.
A celles/ceux qui tout simplement ont besoin de se retrouver ensemble face à la .

Unisons-nous le mercredi 18 novembre à 18h place Kléber sous la même bannière citoyenne sans drapeaux partisans, bougies à la main.