Communiqué de l’ASTU Profanation du cimetière juif de Westhoffen

Encore une fois notre indignation et notre colère sont grandes et nous tenons à exprimer notre vive émotion. 

Avec plus d’une centaine de tombes profanées, il ne s’agit pas d’un acte banal qui s’ajoute à la très longue liste d’inscriptions racistes sur les murs de nos villages ou cités.

Il nous paraît plus qu’urgent de dénoncer clairement l’idéologie d’extrême droite qui se profile derrière tous ces tags. 

Il s’agit de gestes clairs, aux références affirmées à des courants de pensée suprématiste et néo-nazie. Leurs adhérents et sympathisants n’ont plus peur de se montrer.

Il nous paraît plus qu’urgent d’opposer à cela une résistance claire afin de défendre les valeurs auxquelles nous sommes attaché·e·s. Cela passe par des poursuites pénales certes mais aussi par un travail d’éducation auprès des enfants et des jeunes pour déconstruire les préjugés, les discours et les idéologies de haine. 

Plus que jamais mobilisons-nous pour lutter le racisme et l’antisémitisme. ASTU 4 décembre 2019